Nadja Verena Marcin

OPHELIA

OPHELIA est une performance interdisciplinaire de Nadja Verena Marcin (né en 1982 à Würzburg), qui traduit la destruction de la nature par l'homme et fait référence à l'art, la littérature et la science.

27.09.2019 – 16.02.2020

Nadja Verena Marcin, OPHELIA, 2017, Videostill - © Nadja Verena Marcin

Nadja Verena Marcin, OPHELIA, 2017, Videostill - © Nadja Verena Marcin

Nadja Verena Marcin, OPHELIA, 2017, Videostill - © Nadja Verena Marcin

OPHELIA est une performance interdisciplinaire qui sera présenté à La Stadtgalerie Saarbrücken sous forme de live-action puis sous forme d´installation vidéo. Elle traduit la destruction de la nature par l´homme et crée des références à l’art, à la littérature et à la science. Vêtue d’une robe "Ophelias" et équipée d'un appareil de plongée, Nadja Verena Marcin plongera dans un aquarium et tentera sous l'eau de réciter le texte "The Werld" de Daniil Kharms sur la perception humaine. L'interprétation d'Ophélie de Marcin révèle des approches féministes et écopolitiques : "La réinterprétation du tableau est non seulement capable de dissoudre son symbolisme unidimensionnel en de multiples aspects, mais aussi de révéler les structures hiérarchiques et idéologiques sous-jacentes cachées", dit l'artiste. "OPHELIA établit un parallèle entre le mutisme historique des femmes face à la domination masculine et le mutisme de la société face à la destruction de la nature."

De plus, l'exposition présente des œuvres photographiques et vidéo dans lesquelles l'artiste déconstruit avec assurance et humour féministe les images des femmes dans le cinéma hollywoodien.

Nadja Verena Marcin a étudié à la Kunstakademie Münster jusqu'en 2007 et à la Columbia University School of the Arts, New York jusqu'en 2010. En plus d'enseigner en Bolivie et à New York, elle est directrice du Kunstraum LLC à New York. Elle vit et travaille à New York et en Rhénanie du Nord-Westphalie.