Archives

Vous trouverez ci-dessous la documentation de toutes nos précédentes expositions.

23 femmes artistes de la collection du FRAC Lorraine de Metz ont été sélectionnées afin de présenter des classiques de la performance contemporaine, ainsi que des installations, des photographies et des collages d’artistes et de collectifs actifs au niveau international qui reflètent les tendances actuelles de l’art féministe.

Avec les espaces sonores et lumineux de la célèbre artiste Chrisitina Kubisch, la Stadtgalerie présente une pionnière de l'art sonore qui faisait déjà sensation dans les années 70 avec ses expériences sonores électroniques.

In the Cut - La représentation de l'homme dans l'art féministe

Lorsque les artistes féministes jettent leurs regards désireux sur le corps masculin, elles brisent immédiatement plusieurs tabous et renversent l’équilibre des pouvoirs inscrit dans les canons traditionnel des images. 

Nombreux sont les artistes contemporains qui rejettent l’aspect voyeuriste de la mort et mettent en lumière son aspect quotidien, silencieux et malgré tout impitoyable. 

Avec « Crossing », la Statdgalerie Saarbrücken montre la première exposition de grande envergure de l’artiste allemande Helga Griffiths. 

Les sons, leur mise en scène à la manière de sculptures et l'exploration du paysage sont les éléments constitutifs des réalisations artistiques de François Martig.

Une peinture que l'on peut croiser partout, que ce soit sur un chantier, un parking, à la montagne ou encore dans un hôtel particulier baroque tel que la Stadtgalerie de Sarrebruck. 

Les peintures et objets de Jost Münster sont abstraits, mais jouent également avec des références à l'architecture et à l'espace urbain.

L'univers visuel de Paul Morrison, artiste de renommée internationale, émane des illustrations de livres de botanique, de bandes dessinées et de livres pour enfants.

Avec Max Eastley et Martin Riches, la Stadtgalerie présente deux artistes sonores de la première heure - deux artistes britanniques qui transformeront la maison en oeuvre d´art total.

Katrin Ströbel capture des moments qui nous confrontent à ceux qui sont involontairement en voyage. Elle s'attarde aux codes culturels qui reflètent l'histoire postcoloniale mais également le racisme actuel.